Dans la combi de Thomas Pesquet, ou l’espace à portée de main !

La tête dans les étoiles !

Que vous aimiez ou non la conquête spatiale, il est difficile de rester insensible face à la grande aventure qu’a vécu l’astronaute français Thomas Pesquet. Un rêve de gosse selon ses dires, en ce qui me concerne c’est indubitablement un énième exploit de l’être humain. Car oui, il ne faut pas banaliser la mise en orbite d’astronautes à bord de l’ISS, les multiples sorties dans l’espace et les nombreuses missions qui en découlent. Ce que nous sommes capables d’accomplir est tout sauf normal, c’est manifestement la chose la plus incroyable qu’ai fait l’être humain: s’extraire de sa terre-mère.

L’auteur Marion Montaigne, connu aussi sous le pseudonyme du Professeur Moustache et célèbre pour être la créatrice du blog “Tu mourras moins bête” —c’est aussi une BD et désormais un programme vidéo court pour la chaîne de télévision ARTE— a suivi durant deux ans l’astronaute Thomas Pesquet afin de récolter un maximum d’informations sur la préparation de sa mission.

On y découvre donc un Thomas Pesquet très humain, drôle et grand bosseur. Derrière l’étiquette du héros se cache un homme humble, (super) intelligent et passionné par son travail. En somme, je pourrai qualifier cette bande dessinée de “dictionnaire de l’espace”. En effet, c’est une BD très instructive où l’on apprend énormément de choses, comme par exemple la préparation d’une EVA — une sortie extra-véhiculaire dans l’espace est préparée des années à l’avance — ou bien le fonctionnement des toilettes dans la Station Spatiale Internationale.

Le récit est quant à lui très détaillé, il permet à tout un chacun de comprendre les différents concepts aérospatiales et bien d’autres termes techniques et savants. La première partie est longuement consacrée à la préparation de Thomas Pesquet dans les différentes agences spatiales internationales —Russie, Etats-Unis, etc. La deuxième partie est quant à elle dédiée au départ de l’astronaute à bord du célèbre soyouz ainsi qu’à sa mission de six mois dans l’ISS.

On y retrouve donc un Thomas Pesquet en impesanteur, découvrant pour la première fois les différents modules qui composent la Station Spatiale Internationale. De plus, on assiste à de nombreux moments magiques, tel que le tout premier repas de l’astronaute en orbite autour de la terre, tâche difficile et décrite avec beaucoup d’humour. Ainsi, Marion Montaigne incorpore une belle dose d’humour tout au long du récit, ce qui rend cette bande dessinée plaisante à lire. C’est donc un véritable voyage dans l’espace, captivant, passionnant et tout aussi drôle.

Related posts

Leave a Comment